Un Evangile qui résume le pontificat du Pape François

Cet Evangile * semble condenser le pontificat du Pape François.

Premièrement, les publicains (pécheurs publics qui encaissaient les impôts pour les romains) et les pécheurs écoutent Jésus. L’écoute est fondamentale. Le Pape, par soucis d’évangélisation, s’adresse surtout aux 99 brebis hors du bercail. L’Eglise est née en sortie et François veut annoncer la bonne nouvelle aux périphéries. Il invite à ne pas caresser la brebis encore dans l’enclos, mais d’aller chercher les 99 autres. Bergoglio n’aime par les groupes fermés et inverse la logique de la parabole. Vivre en vase clos entraîne la corruption.

Deuxièmement, les pharisiens (Juifs pratiquants) et les scribes (érudits et savants) n’écoutent pas le Seigneur. Ils récriminent. Cette hypocrisie est souvent dénoncée par François.

Tant de blogs, de sites ou d’articles de « bons catholiques pestent » contre le Pape. Une nébuleuse médiatique déforment les propos du Saint- Père.

Or, François ne contredit en rien l’enseignement de la Tradition, pas plus que celui du Magistère du Concile Vatican II, puissamment éclairé par Saint Jean XXIII, Saint Paul VI, Saint Jean-Paul II et Benoît XVI.

Certes, le groupe de Saint Gall (Cardinal Kasper, Cardinal Daneels … ) brouillent le Magistère papal, notamment sur « Amoris Laetitia ». L’exhortation apostolique post-synodale n’est qu’un développement de la loi de la gradualité. Nous avançons vers la sainteté par petits pas.

Troisièmement, un Cardinal (Burke) et un ancien nonce apostolique (Viganò) ont instrumentalisé les réseaux sociaux et les médias. Face à ces reproches, à ces accusations d’origines américaines (centre nerveux de la communication mondiale), le Pape se tait. Il ne répond pas. La logique de l’instantanéité ou de la rapidité qu’offre Twitter voudrait qu’il parle publiquement, et qu’il daigne répondre immédiatement à ces accusations. Cela peut être discuté, car une simple parole peut devenir nécéssaire.

Le Père Bergoglio a affronté la dictature en Argentine. Il a l’habitude du gros temps, des mensonges et des calomnies. Le Pape ne répond pas. D’abord, pour le premier Pape jésuite doté d’une spiritualité très fine, le temps est supérieur à l’espace. Le mensonge a les jambes courtes. Il court très vite mais ne tient pas la distance. La vérité avance lentement, elle se renforce avec le temps qui passe. Le discernement devient plus aisé avec les jours qui passent.

Une deuxième raison à son silence: il ne veut pas accorder d’importance aux idéologies des personnes qui montent sur la chaire de Pierre afin d’apparaître dans la lumière. Ce serait trop flatteur pour l’ego.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    les publicains et les pécheurs
venaient tous à Jésus pour l’écouter.
    Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui :
« Cet homme fait bon accueil aux pécheurs,
et il mange avec eux ! »
    Alors Jésus leur dit cette parabole :
    « Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une,
n’abandonne-t-il pas les 99 autres dans le désert
pour aller chercher celle qui est perdue,
jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
    Quand il l’a retrouvée,
il la prend sur ses épaules, tout joyeux,
    et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins
pour leur dire :
“Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé ma brebis,
celle qui était perdue !”
    Je vous le dis :
C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel
pour un seul pécheur qui se convertit,
plus que pour 99 justes
qui n’ont pas besoin de conversion.

    Ou encore, si une femme a dix pièces d’argent
et qu’elle en perd une,
ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison,
et chercher avec soin jusqu’à ce qu’elle la retrouve ?
    Quand elle l’a retrouvée,
elle rassemble ses amies et ses voisines
pour leur dire :
“Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé la pièce d’argent que j’avais perdue !”
    Ainsi je vous le dis :
Il y a de la joie devant les anges de Dieu
pour un seul pécheur qui se convertit. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*